wrapper

Annonces Commerciales



Plan du site

 

Besoin : C’est une Dénomination Commune Internationale (DCI) accompagnée d’une forme pharmaceutique, d’un dosage et d’une unité OU une Classe chimique accompagnée d’une forme pharmaceutique (ex : IMIDAZOLE CREME DERM) OU une classe pharmaco - thérapeutique accompagnée d’une forme pharmaceutique. (ex : Anti H2 COMP). Cette notion est exploitée par les pharmaciens hospitaliers publics devant pratiquer la substitution conformément à la Nomenclature Hospitalière en vigueur arrêtée par le Ministère de la Santé (http://www.dpm.tn).

 

Il est matérialisé par un code de type semi analytique qui gère concomitamment les médicaments des deux secteurs (ville et hôpital).

 

Canal de distribution : Une présentation pharmaceutique peut emprunter un, deux voire trois canaux de distribution Officine, Clinique (privée) ou Hôpital (structure sanitaire publique relevant du MSP ou d’autres ministères). Les clients respectifs sont le pharmacien d’officine, le pharmacien de la clinique sanitaire privée (approvisionnés par le pharmacien grossiste répartiteur) et le pharmacien hospitalier approvisionné par les dépôts régionaux de la PCT. Le canal de distribution donne un droit d’acquisition de la présentation au client. Le pharmacien hospitalier public ne peut acquérir la présentation appartenant au secteur officine et n’ayant pas d’équivalent dans le secteur hôpital qu’après accord de l’administration.

 

Catégorie produit : classement proposé par la PCT afin d’aider l’utilisateur à regrouper les produits autres que les médicaments et les produits dentaires. La recherche suivant ce critère croisé avec le code besoin devrait permettre d’optimiser les ressources

 

Classe thérapeutique : Désignation de la classe thérapeutique selon la classification EPhMRA -http://www.ephmra.org/).  

 

Code PCT : code numérique unique de la présentation pharmaceutique de type semi analytique composé de six chiffres : le préfixe est fonction de la nature du produit et/ou de son origine (ex.: 35 pour les médicaments hospitaliers locaux, 50 pour les médicaments hospitaliers importés, 55 pour les vaccins, sérums et dérivés sanguins, 10 pour les médicaments officinaux importés, 40 pour les médicaments homéopathiques importés, 75 et 65 respectivement pour les ligatures importées et locales, 76 et 66 respectivement pour les produits biologiques importés et locaux, 25 pour les médicaments vétérinaires locaux, 20 pour les médicaments vétérinaires importés, 22 pour les vaccins vétérinaires, etc. Les quatre chiffres suivants représentent une séquence chronologique. Ces codes sont gérés par la PCT et adoptés par la CNAM.

 

COMPENSATION : La différence entre le prix de vente réel et le prix de vente pratiqué pour les médicaments importés du secteur officinal.

 

La compensation supportée par la Pharmacie Centrale de Tunisie sur ses fonds propres est la résultante d’une décision prise par le ministère de tutelle au début des années 1990, qui prévoit le gel des prix de vente des médicaments officinaux importés suite aux changements de leurs prix d’achats aussi bien à la hausse qu’à la baisse.

 

D.V : Durée de vie du produit exprimée en mois.

 

Danger / Dispositions Particulières : La classe de danger des produits chimiques / Dispositions légales régissant la manipulation desdits produits.

 

DCI : Dénomination Commune Internationale des substances actives entrant dans la composition de la présentation.

 

Dépôt : Première structure, relevant de la PCT, distribuant le produit.

 

Fournisseur : Laboratoire fabriquant et /ou commercialisant la présentation pharmaceutique.

 

LocalImporté : Origine de l’achat effectué par la PCT auprès de son fournisseur.

 

Nomenc : Appartenance (NM) ou non (HN) à la nomenclature hospitalière 2010 pour les médicaments humains du secteur hospitalier.

 

Stkmed : Codification des produits hospitaliers gérée par le Centre Informatique du Ministère de la Santé

 

Type client : Les clients de la PCT sont regroupés en groupes homogènes permettant à l’entreprise d’appliquer sa politique de vente (qui achète quoi, à quel prix et de quel dépôt).

 

Il est, notamment, cité les types suivants :

 

OSS : Les Organismes de Sécurité Sociales clients de la PCT soit, essentiellement, la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CNAM) et les Polycliniques (PL) de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS).

 

HOP  : Les établissements hospitaliers à caractère administratif relevant du Ministère de la Santé à savoir, les hôpitaux (régionaux et de circonscription) et les Groupements de Santé de base.

 

EPS : Les Etablissements Publics de Santé qui sont des structures hospitalières publiques, généralement des CHU, érigés en EPS dont l’organisation administrative et financière ainsi que les modalités de fonctionnement sont fixées par le décret n°91-1844 du 02 décembre 1991.

 

GR : Les Grossistes Répartiteurs qui sont des entités privées assurant la distribution du médicament sur tout le territoire Tunisien et font l’intermédiaire entre l’organisme d’importation (PCT) et les producteurs locaux d’un côté et, de l’autre, les pharmaciens d’officine et les cliniques privées (liste limitative de médicaments - Arrêté du ministre de la santédu 15 septembre1993).

 

PH : Les pharmaciens d’officine qui sont des unités privés gérées par des pharmaciens qui dispensent des médicaments au détail.

 

(Pharmacies d’officine de catégorie A, de jour, ou B, de nuit.).

 

CL OU CLIN PRIV : Les établissements privés de soins médicaux ou cliniques privées.

Qui sommes-nous ?

La Pharmacie Centrale de Tunisie a pour mission d’assurer la régularité dans l’approvisionnement du pays pour les produits dont elle détient le monopole d’importation ainsi que la distribution des produits et fournitures nécessaires à la médecine humaine et vétérinaire aux différentes structures sanitaires publiques, parapubliques et privées.

Contact

51, Avenue 10 Décembre 1948 - 1082, C. MAHRAJÈNE TUNIS tn 

 

71783011

71388222

 

71784645